Prévenir du danger, c'est agir!

  • Bien vieillir

 

Voilà un défi de taille pour la société.

L’espérance de vie moyenne atteint aujourd’hui les 80 ans contre 55 en 1920.

 

La génération du baby-boom arrive aujourd’hui à la retraite.

Entre 2010 et 2030, on prévoit une augmentation de près de 40% du nombre de personnes âgées de 65 à 80 ans, la prévention à l’apparition de nouvelles pathologies ou d’handicaps reste importante.

Le but : conserver de bonnes conditions de vie lorsque l’on vieillit.

 

La France de l'Audition, en quelques chiffres :

5 182 000 Déficients auditifs en France métropolitaine (soit 8,7% de la population) avec une prévalence de 89,2/1000 habitants.

 

Déficients auditifs pour mille personnes selon l’âge et la gravité de la surdité

 

  • 302 900 déficients auditifs profonds
  • 1 429 800 déficients auditifs moyens à sévères.
  • 3 449 300 déficients auditifs légers à moyens.

 

La surdité touche 1 enfant pour 1000 naissances.

 

119 000 personnes utiliseraient la langue des signes française. (Source DREES)

 

La Presbyacousie :

A partir de 60 ans, le vieillissement affecte les organes de l’audition, ils se fragilisent et perdent de leur souplesse. En conséquence, il y a une déperdition progressive de l’acuité auditive et une surdité de perception apparait, c’est la presbyacousie.

Celle-ci se manifeste dans les fréquences aigues (le V du 4000 Hz) et peu à peu la perte auditive s’étend à l’ensemble des fréquences sonores utilisées dans la vie quotidienne.

 

Selon le sexe :

La prévalence de la déficience auditive est plus fréquemment déclarée chez les hommes (10,7%) contre 7,5% chez les femmes. Cette comparaison n’a de sens qu’à partir de 50 ans, cette légère disparité est due principalement à l’activité professionnelle exercée par les hommes, avec une exposition au bruit prolongée (Industrie, bâtiment, TP…)

 

La Malaudition :

En cas de surdité, les personnes souffrent d’une diminution permanente des facultés auditives. Certains signaux sonores arrivant à leur oreille externe n’atteignent plus le cortex cérébral. Selon le degré de perte auditive, leur surdité sera légère (20 à 40 dB), moyenne (40 à 70 dB) ou sévère (70 à 90 dB).

 

Lorsque la perte auditive est supérieure à 90 dB, la surdité est dite totale.

 

Quel que soit son âge, une personne peut devenir sourde :

Dans les pays développés, une population grandissante de jeunes souffre de troubles de l’audition, les coupables : la musique et le bruit.

 

De plus en plus présents dans notre société, ces bruits nocifs provoquent une altération définitive de l’oreille interne, les cellules cochléaires meurent et ces cellules ne se régénèrent pas, on parle d’une pathologie irréversible.

 

Concerts, spectacles et discothèques sont à éviter sans protections auditives :

Par exemple, écoutée à plus de 85 décibels, la musique devient dangereuse et peut être à l’origine d’acouphènes (sifflements dans l’oreille) et notamment de surdité précoce.  

 

 

 

Flêche de  bruit

Flêche de bruit